CAMO plongeon

Un club, une histoire

Depuis plus de trente ans, le Club de plongeon CAMO s’est forgé une place importante dans le monde du plongeon québécois, canadien et international. Apprenez-en plus sur le cheminement d’un club qui n’a pas froid aux yeux et découvrez les moments marquants de son histoire.

1981

Le Club de plongeon CAMO est fondé à titre de Club officiel de la Ville de Montréal. Situé dans le complexe sportif Claude-Robillard, il s’oriente principalement vers le développement d’athlètes de niveau junior.

1982

Un an après avoir quitté Québec pour s’entrainer au Club de plongeon CAMO, Sylvie Bernier devient la première Canadienne à gagner une médaille d’or en plongeon au Jeux Olympiques de Los Angeles. Aucune autre plongeuse canadienne n’a remporté un tel titre depuis.

1985

M. Michel Larouche, ancien membre de l’équipe nationale en plongeon, se joint à l’équipe en tant qu’entraîneur. Il a le mandat de développer les jeunes athlètes en vue des compétitions nationales. Il obtient un franc succès en 1987, quand le Club gagne son premier championnat canadien par groupes d’âges, exploit qui fût répété maintes fois par la suite.

1988

Restructuration marquante du club: M. Larouche est promu entraîneur-chef du Club alors que M. César Henderson est embauché comme entraîneur-adjoint. Les deux hommes réorientent la philosophie du Club de plongeon CAMO vers la haute performance.

1992

Le Club réussit à faire briller deux de ses plongeurs sur la scène internationale: Evelyne Boisvert et Bruno Fournier qui ont fait partie de l’équipe olympique de Barcelone.  La même année, le Club se hisse parmi les trois meilleurs Clubs seniors au Canada.

1993

Le Club de plongeon CAMO est nommé le meilleur Club au Canada de niveau senior. Depuis ce temps, le Club développe une tradition d’excellence, répétant ses succès en gagnant fréquemment le titre de champion canadien, tant au niveau junior que senior.

1996-1997

Année formidable pour le Club qui place deux de ses protégés sur l’équipe olympique pour les Jeux d’Atlanta : le semi finaliste, Philippe Comtois, et la médaillée de bronze, Annie Pelletier. Le succès se poursuit en 1997 avec la victoire de la plongeuse de plate-forme Myriam Boileau à la Coupe du Monde.

1998

Après avoir gagné tous les titres provinciaux et nationaux, le Club place quatre athlètes sur l’équipe des Jeux du Commonwealth de Kuala Lumpur en Malaisie. Peu de temps après, Alexandre Despatie devient le plus jeune médaillé de l’histoire des Jeux du Commonwealth en remportant l’or à la plate-forme de 10 mètres.

2000

Le Club poursuit sur son incroyable lancée en conservant une fois de plus tous les titres nationaux senior et junior.  De plus, trois plongeurs du Club représentent le Canada lors des Jeux Olympiques de Sydney (Émilie Heymans: Argent et 5e, Alexandre Despatie 4e, Christopher Kalec: 17e).

2003

Année encore plus remarquable, qui restera gravée à jamais dans le monde du plongeon canadien. Tout d’abord,  Émilie Heymans et Alexandre Despatie sont couronnés champions du monde à la tour de 10 mètres à Barcelone. Par la suite, six athlètes du Club performent aux Jeux Pan-Américains en République Dominicaine. Ils remportent 7 médailles d’or et 3 de bronze.

2004

Les Jeux Olympiques d’Athènes ont été marqués par d’excellentes performances des plongeurs du Club de plongeon CAMO.  Émilie Heymans récolte une médaille d’argent et une 5e position, Blythe Hartley récolte également l’Argent et une 6e position, Alexandre Despatie remporte l’argent et une 4e place, Philippe Comtois se classe 14e de même que Christopher Kalec.

2005

Les Championnats du Monde ont lieu à Montréal. Alexandre Despatie remporte deux médailles d’or, en plus de briser deux records du monde au 1 mètre et 3 mètres.  Il ne faut surtout pas oublier de mentionner la performance exceptionnelle de Meaghan Benfeito et de Roseline Filion qui ont décroché le bronze en plongeon synchronisé à la tour de 10 mètres.  Émilie Heymans, quant à elle, s’est méritée la 5ème position à la tour de 10 mètres.  Sans oublier la participation de Nicolas Leblanc à la tour de 10 mètres.

2008

Le Club de plongeon CAMO demeure au sommet de la scène internationale, autant au niveau Junior que Sénior.  Les Jeux Olympiques de Londres sont marqués par plusieurs athlètes du club. Jennifer Abel et sa partenaire Émilie Heymans remportent une médaille de bronze au 3m synchronisé alors que Meaghan Benfeito et sa partenaire Roseline Filion remportent aussi une médaille de bronze à la plateforme lors de l’épreuve synchronisée.

2015

CAMO se démarque à nouveau, cette fois aux Jeux Panaméricains de Toronto durant lesquels Philippe Gagné remporte le bronze au 3m, l’argent au 3m synchronisé avec son partenaire François Imbeau-Dulac, (lequel est terminé 6e au 3m) et l’argent au 10m synchronisé. Maxim Bouchard termine 7e au 10m et la seule représentante féminine Pamela Ware remporte une médaille d’argent au 3m et au 3m synchronisé.

X